littErature francophone

Nos dernieres chroniques

Le pays des autres | Leïla Slimani

De sa plume impeccable, Leïla Slimani nous passionne pour son roman et ses personnages, grâce à leur sincérité. Il n’y a pas de coups bas, pas de mensonges ; chacun apporte simplement son vécu et ses espoirs, et lutte désespérément pour obtenir ce qu’il désire. Alors comme elle, on les observe et on tente de les comprendre, sans les juger.

Lire la chronique »

Par les routes | Sylvain Prudhomme

L’auteur pose un regard atypique sur les relations de couple et d’amitié, dans leur forme peu courante, fondamentalement généreuse, lorsqu’elles n’attendent rien en retour. Ici, chacun aime l’autre pour ce qu’il est, et non pour le regard qu’il lui renvoie. Les sentiments sont forts, partagés, mais exprimés différemment selon les protagonistes.

Lire la chronique »

Celle qui pleurait sous l’eau | Niko Tackian

Dans ce troisième volet de la série présentant Tomar Khan, inspecteur parisien installé au célèbre « 36 », Niko Tackian aborde le thème des violences faites aux femmes. Le roman s’inscrit dans l’actualité pour dénoncer l’injustice et les limites de l’appareil judiciaire face aux sévices physiques et psychologiques infligés aux femmes. Pour autant, il est moins sombre que les deux précédents, l’auteur ayant choisi de décrire un enquêteur plus en paix avec son passé, ramené vers la lumière par sa co-équipière. Elle est l’un des personnages féminins remarquables de cette aventure.

Lire la chronique »

litterature etrangere

Nos dernieres chroniques

Le vieux qui lisait des romans d’amour | Luis Sepúlveda

C’est au cours d’un voyage en Equateur que Luis Sepúlveda rencontre le peuple Shuar. Il vivra un an parmi eux au sein de la forêt amazonienne. Dix ans plus tard, alors installé en Croatie, il écrit « Le vieux qui lisait des romans d’amour », récit largement autobiographique qui emmène le lecteur auprès de cette communauté d’Amérindiens réducteurs de têtes.

Lire la chronique »

L’infinie patience des oiseaux | David Malouf

Grâce à son écriture précise, sensible, et à travers ses descriptions colorées, follement poétiques, on suit avec bonheur David Malouf dans les grandes étendues australiennes. Et lorsque l’auteur nous embarque dans les tranchées, c’est l’uniformité des couleurs, l’absence de nuances, qui nous font ressentir la misère des hommes au combat.

Lire la chronique »

La solitude des nombres premiers | Paolo Giordano

En mathématiques, les nombres premiers jumeaux sont des nombres premiers qui ne diffèrent que de 2. Paolo Giordano a eu l’idée brillante de transposer ce concept dans son roman. Ses deux personnages centraux ressemblent à ces nombres premiers : très semblables, voisins presque, et pourtant en permanence séparés par quelque chose – d’autres personnes, l’éloignement géographique, les aléas de la vie – qui les empêche de vivre réellement l’un contre l’autre.

Lire la chronique »

"Réserver son jugement est une preuve d'espoir infini." F. S. Fitzgerald

LITTERATURE JEUNESSE

Pour les plus jeunes

Miss Charity | Marie-Aude Murail

600 pages. Presque 600 pages qui se dévorent sans pouvoir s’arrêter. Marie-Aude Murail est une des « page-turner » jeunesse contemporaine française les plus doués de sa génération. Sublimé par les illustrations à l’aquarelle de Philippe Dumas, le roman nous transporte au sein de la bonne Société Anglaise du 19ème siècle, celui où une fillette devait grandir sagement avant d’être présentée au monde et devenir alors une épouse respectable et une mère dévouée, ce qui ne s’accorde pas vraiment avec le caractère de cette héroïne hors du commun.

Lire la chronique »

Cassius | Catherine Locandro

Pour écrire cette biographie romancée, Catherine Locandro donne la parole à trois des personnes les plus proches de Cassius : sa mère, son frère et son entraîneur. C’est donc à travers leurs regards croisés et leurs souvenirs que se dessine le destin extraordinaire du plus grand boxeur de tous les temps : Monhamed Ali.

Lire la chronique »

LITTERATURE essai

Pour aller plus loin

Maria Callas | Lettres & mémoires

Elle était la plus belle voix du XXème siècle. Surtout, c’est son incroyable capacité à se fondre dans les rôles des plus grandes héroïnes de l’opéra avec une densité telle que les larmes des spectateurs ne pouvaient se sécher qu’au dixième rappel, que les critiques ont à l’unisson célébré. Si La Callas était connue de tous, qui pouvait se targuer de connaître Maria ? La femme, l’épouse, l’amante, la stakhanoviste du répertoire. Nombreux sont ceux qui ont écrit à propos de la diva, y allant de leur interprétation, de leurs commentaires.

Lire la chronique »
Conversation
Pascale SEYS
Ecouter
Conversation
Lionel DUROY
Ecouter
Conversation
Benjamin SPARK
Ecouter

les intemporels

A lire en toutes saisons

Littérature francophone

Premières neiges sur Pondichéry | Hubert Haddad

Un petit bijou que ce roman qui conte le voyage de Hochéa Meintze, violoniste virtuose, fervent de musique klezmer autant que du répertoire classique, qui accepte l’invitation d’un festival de musique carnatique à Chennai, en Inde du Sud. Blessé dans sa chair par un attentat, c’est avec l’intention de ne plus revenir qu’il quitte Jérusalem.

Read More »
Rencontres

Rencontre avec Marc Levy

Mélanie Morinet et Didier Debroux recevaient dimanche 25 juin 2017 recevaient dans le cadre du neuvième salon Saint-Maur en Poche sur la scène de La Griffe Noire l’auteur français Marc Lévy…

Read More »
Littérature francophone

Les enfants de choeur de l’Amérique | Héloïse Guay de Bellissen

C’est l’histoire de deux personnages qui vont se faire une promesse sans se connaître, autour d’un livre « L’attrape-coeurs » de Salinger. C’est un portrait de l’Amérique avec ses fantômes en filigrane. Roman choral, construit en quatre mouvements, tels les quatre composantes de notre coeur.

Read More »
Littérature étrangère

Le séducteur | Jan Kjærstad

Attention, chef-d’oeuvre! Un régal. Un ovni venu de Norvège… Le séducteur se révèle une incroyable plongée dans l’existence d’un homme et de tous hommes. Indispensable!

Read More »
Littérature étrangère

Cet été-là | William Trévor

Observateur pénétrant des choses humaines, écrivain limpide et économe, tel se révèle William Trevor. En témoigne Cet été-là, au centre duquel scintille un amour fugitif, clandestin et déchirant.

Read More »
Fermer le menu