Le seul et unique Ivan Katherine A. Applegate

Par Fabienne Blanchut | le 20 novembre 2019

Parce que la littérature jeunesse

Inspiré d’une histoire vraie, ce roman nous happe dès les premiers mots. À travers la voix d’Ivan, puisque l’auteur dote son grand singe de parole, de mémoire et de réflexion, Katherine Applegate trouve le ton juste, sans jamais tomber dans le piège de l’anthropomorphisme. Capturé alors qu’il n’était qu’un bébé dans les forêts luxuriantes du Congo, puis élevé comme un enfant par un couple avant d’être cédé (un gorille adulte pèse pas loin de 300 kilogrammes) à un centre commercial hébergeant une animalerie supposée distraire les badauds, c’est ainsi que débute le récit d’Ivan, alors qu’il est captif déjà depuis 27 ans. Autour de lui, gravitent tout un monde.

Des animaux doués eux aussi de parole comme Bob, le chien errant qui adore dormir contre lui la nuit quand le centre est déserté ou encore Stella, la vieille éléphante malade qui partage son sort. Et de rares humains « humains », Julia, la fille de George, le gardien et Mack, son première « maître ».

Ivan, qui semble s’être fait une raison, vit dans ce qu’il appelle « son domaine » et passe les heures à peindre ou à regarder la télévision, les westerns et les histoires d’amour ayant sa préférence. Il pose un oeil résigné mais néanmoins rempli d’humour sur sa condition, trouve la force de se «moquer» des humains qui viennent le voir, lui et les autres pour se distraire de leurs petites vies et de disserter sur le temps qui passe. Mais tout prend une autre dimension et bascule le jour où le Circorama fait l’acquisition de Ruby, une jeune éléphante effrayée et traumatisée par un début de vie au cirque où elle était maltraitée. Pour la petite qu’il a à cœur de protéger, Ivan fomente un plan pour que Ruby ne vieillisse pas ici et lui offrir ce qu’il n’a pas eu… un autre destin ! La phrase « malin comme un singe » prend ici tout son sens et, alors que sont abordés avec beaucoup de délicatesse et de pudeur les thèmes comme la solitude, l’entraide et l’amitié, surviennent des questions plus grandes encore sur l’éthique, la privation de la liberté chez les animaux sauvages, la modification du comportement en détention, le travail de la mémoire, le respect de la parole donnée, le courage et la persévérance… Des sujets universels qui touchent tous les domaines du vivant et font écho au sens de la justice très développé du jeune lectorat.

La plume d’Applegate nous fait à la fois rire, pleurer, réfléchir et espérer. Il est impossible de lâcher ce roman et c’est un énorme coup de cœur !

Coup de cœur

Cette histoire déborde d’humanisme, de tendresse et de sensibilité. L’apparente simplicité du style, des phrases simples et des chapitres extrêmement courts, confère à ce texte une dimension poétique et une profondeur rarement égalée.

Une histoire bouleversante qui habitera longtemps les lecteurs qui auront la curiosité et la chance de découvrir ce livre. À mettre entre toutes les mains à partir de 10 ans.

Traduit pat Raphaëlle Eschenbrenner

272 pages 

Pour les 9-12 ans 

Retrouvez ce livre sur le site de Seuil Jeunesse

Ivan est un gorille, mais il n’a rien d’une bête sauvage. C’est un animal paisible qui vit dans un vieux centre commercial oublié de tous. Ivan s’accommode assez bien de sa condition. Il a ses amis : Stella, la vieille éléphante, Bob, le chien errant, et Julia, la fille du gardien. Il a la télé et, surtout, il a le dessin, car Ivan est un peu artiste. Mais l’arrivée dans la ménagerie de Ruby, une petite éléphante innocente et fragile, va changer sa vie. Bouleversé par sa tristesse, Ivan se fait une promesse : grâce à lui, elle retrouvera sa joie de vivre et aura une vie meilleure. Dès lors, il n’aura de cesse de trouver une solution pour quitter ce lieu perdu…

Quelques informations complémentaires 

  • Après presque trois décennies de captivité et suite à la faillite du centre commercial, Ivan a été recueilli par les services vétérinaires du Zoo d’Atlanta. Sa ré-acclimatisation à une vie semi-sauvage a été longue et semée d’embûches mais peu à peu, ses instincts de « Dos Argenté » sont revenus. S’il a partagé les 17 dernières années de son existence au milieu de ses congénères, jamais Ivan n’a été en mesure de se reproduire. Il est mort le 21 août 2012 . Il avait 50 ans. À la demande des premiers propriétaires d’Ivan, sa dépouille a été incinérée et retourner à Tacoma, dans l’État de Washington. Une statue en bronze, réalisée par le sculpteur Douglas Granum, a été érigée à l’entrée principale du Zoo et de l’Aquarium de Point Defiance, le 26 octobre 2016. Dans sa main droite, Ivan tient une fleur rouge éclose. 
  • Lien vers une vidéo de Katherine A. Applegate, une des auteures jeunesse majeures américaines, à qui l’on doit les séries à succès Everworld et Animorphs vendus à plusieurs dizaines de millions d’exemplaires à travers le monde.

Traduit dans de nombreuses langues, récompensé par une vingtaine de prix littéraires Le seul et unique Ivan a été, en 2017, le lauréat 5 chouettes du Prix Bernard Versele en Belgique.

DES LIVRES jeunesse QUI POURRAIENT VOUS PLAIRe...

Miss Charity | Marie-Aude Murail

600 pages. Presque 600 pages qui se dévorent sans pouvoir s’arrêter. Marie-Aude Murail est une des « page-turner » jeunesse contemporaine française les plus doués de sa génération. Sublimé par...

Lire

Cassius | Catherine Locandro

Pour écrire cette biographie romancée, Catherine Locandro donne la parole à trois des personnes les plus proches de Cassius : sa mère, son frère et son entraîneur. C’est donc à...

Lire

La fourmi rouge | Emilie Chazerand

Lire La fourmi rouge, c’est plonger en apnée dans la tête et la vie de Vania Strudel, 15 ans. L’amitié, l’amour, la famille, le lycée, les mensonges dont on s’accommode...

Lire

Le monstre des glaces | David Walliams

Comme à son habitude, David Walliams parvient en quelques pages introductives à planter son décor, ici un Londres de fin du 19 e siècle et à dresser toute une galerie...

Lire

Max | Sarah Cohen-Scali

Lecture à la fois bouleversante et « électro-choquante », ce Max de Sarah Cohen-Scali est un roman coup de cœur et coup de poing. Une fois en main, il est impossible de...

Lire

1749 Miles | Fabienne Blanchut

"Nous méritons toutes nos rencontres. Elles sont accordées à notre destinée". Sans doute Mauriac s'est-il penché sur l'épaule de Fabienne Blanchut, lorsqu'elle prit sa plume pour conter aux jeunes adolescents...

Lire
Fermer le menu