Edmonde Dominique de Saint Pern

Par Stanislas de Poucques - 6 novembre 2021

D’Edmonde Charles-Roux on connaît la brillante carrière de romancière, de journaliste et son mariage au politicien Gaston Defferre. Prix Goncourt en 1966 pour « Oublier Palerme », elle en présidera la prestigieuse Académie pendant plus d’une décennie.

C’est sur ses premières années que se penche ici Dominique de Saint Pern. Nous sommes en 1938 et Edmonde a 18 ans. Fille de diplomate, issue de la grande bourgeoisie française, elle a grandi dans les ambassades de Prague, Londres, Rome ou encore du Vatican. Fiancée à son premier amour le prince italien Camillo Caetani, elle évolue au sein d’une jeunesse dorée et cultivée qui passe d’une réception dans les palais romains à un séjour sur les pistes de ski de Megève. Mais cette vieille société européenne dont Edmonde fait partie va bientôt voler en éclats, l’Allemagne hitlérienne s’éveillant, balayant bientôt tout sur son passage.

Le sort frappe d’abord son fiancé, tué sur le front albanais. Sa sœur Cyprienne, restée en Italie et devenue princesse Del Drago, flirte dangereusement avec le pouvoir des Chemises noires de Mussolini. Quant à son père, il se détache avec difficulté de la France de Vichy. Si Edmonde continue de côtoyer le beau monde, dansant et assistant aux défilés de haute couture, dans l’ombre elle travaille à renseigner la résistance. Organisatrice de soirées et même d’un opéra dans les jardins de ses amis d’enfance à Marseille, elle cache aussi du matériel de contrebande dans la remise de la villa familiale. Elle finira par s’enrôler comme infirmière volontaire au sein de la 5e DB et se retrouvera au plus près des ravages de la guerre.

Dominique de Saint Pern s’attache dans ce portrait des jeunes années d’Edmonde Charles-Roux à nous faire découvrir le parcours d’une jeune fille insouciante devenue femme de convictions. L’auteure dépeint le destin d’une femme qui voit son monde bouleversé par les tourments de la seconde guerre mondiale et qui malgré tout se découvre, revendiquant sa liberté avec un appétit de vivre toujours plus grand. Avec force, Edmonde œuvre à ne jamais laisser sa liberté être entravée.

Parution le 27 février 2019
416 pages

Retrouvez ce roman sur le site des éditions Stock

DES LIVRES QUI POURRAIENT VOUS PLAIRe...

Sa dernière chance | Armel Job

Le romancier s’amuse à faire pencher le lecteur d’un côté et de l’autre d’une balance invisible, entre âmes vertueuses et corrompues, entre tolérable et inacceptable. Il sonde l’être humain qui...

Lire

Leur séparation | Sophie Lemp

Bon voilà, c'est l'histoire d'une adulte qui revient sur le divorce de ses parents lorsqu'elle avait dix ans et tente de comprendre ses blessures. Dit comme ça, on s'en passerait...

Lire

Monsieur Sénégal | Antoine Rault

Amadou est Guinéen, enrôlé dans l’armée française pour faire la guerre en 1914. À la fin de la guerre, il découvre la société civile française, évoluant dans un environnement rural...

Lire

Quand Dieu boxait en amateur | Guy Boley

Avec le sentiment poignant du temps perdu à s’opposer à ce père qu’il ne voyait que comme une épave à éviter, Guy Boley comprend trop tard quelles furent les aspirations...

Lire

Les vraies richesses | Jean Giono

C'est peu écrire qu'il est un génie, une source infinie d'inspiration et de méditation. Décrivant sa Provence natale, Giono tisse comme peu d'écrivains le lien indescriptible entre la particule et...

Lire