Miroir de nos peines pierre lemaître

Par Dominique de Poucques - 20 janvier 2020

Pierre Lemaître démontre à nouveau son talent de narrateur en poursuivant la saga entamée avec le magnifique « Au revoir là-haut », prix Goncourt en 2013.

Cette fois c’est à travers la seconde guerre mondiale qu’il choisit de faire avancer ses personnages vers leur destin, d’abord en parallèle, pour finalement s’y croiser. On s’attache avec plaisir à l’humanité des uns, dont certains rencontrés lors du premier opus, et on frémit à la lecture des bassesses des autres.

L’auteur conte cette histoire avec brio, posant un regard tantôt navré, tantôt ironique sur la misère et les absurdités engendrées par la guerre. Il distille ses notes d’humour avec un équilibre précis, pour emmener le lecteur dans une époque troublée par le conflit armé, au milieu d’êtres qui, tous à leur manière, tentent de survivre. Il clôture ici sa trilogie logée au cœur du 20ème siècle, une fresque marquée par la montée et l’ancrage des totalitarismes en Europe. En refermant le livre, on regrette qu’il n’ait pas l’intention d’en faire une tétralogie…

Parution le 2 janvier 2020
544 pages

Retrouvez ce roman sur le site de l’éditeur Albin Michel

DES LIVRES QUI POURRAIENT VOUS PLAIRe...

Le sel de tous les oublis | Yasmina Khadra

Yasmina Khadra sonde l’âme assombrie d’un antihéros indisposé par le bonheur des hommes, incapable de soutenir leur regard, miroir de ses propres échecs. Chaque rencontre est un rendez-vous raté qui...

Lire

Garbo | Guillaume de Fonclare

Guillaume de Fonclare, explore, analyse, traque, les aléas d’une vie. Il dissèque, de sa plume diaphane, sèche, le sentiment de honte, la perte des repères, la fragile frontière entre mensonge...

Lire

La Variante chilienne | Pierre Raufast

De sa plume limpide, ciselée, l'auteur de "La fractale des raviolis" confirme et réussit un second roman brillant où les petites histoires révèlent l'universalité.

Lire