Pour que rien ne s’efface | Catherine Locandro

Comme un film que l'on rembobine, cette histoire commence par la fin. Une banale levée de corps par l'équipe des pompes funèbres, celui d'une femme de 65 ans retrouvée dans un studio parisien, entre des magazines, photos éparses et cadavres de bouteilles.

Continuer la lecture Pour que rien ne s’efface | Catherine Locandro

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger