Les vestiges du jour Kazuo Ishiguro

Par Didier Debroux - 10 février 2012

Même si un butler possède la dignité, qu’en est-il de sa grandeur? se demande Stevens, le très sourcilleux majordome de lord Darlington. Le monde est une roue qui tourne autour du moyeu des maisons anglaises «distinguées», où ducs et lords ont toujours construit la politique de leur pays sous les yeux de valets plus aristocrates encore que leurs maîtres.

Avec « Les vestiges du jour », Ishiguro, Booker Prize 1989, dissèque la période des années 30, où Ribbentrop était l’invité des fascistes anglais tels qu’Oswald Mosley ou le marquis de Bath. Il y a du samouraï dans la totale abnégation de Stevens à l’égard de Sa Seigneurie, dans sa confiance aveugle en une cause douteuse, dans sa rivalité avec un père dont l’autorité professionnelle l’a castré, dans la façon dont il passe à côté de sa vie et de la délicieuse Miss Kenton.

Ishiguro livre ici son troisième roman. Sans doute celui de la perfection. Certes, il y en a eu avant et après mais aucun n’a  rivalisé avec celui-ci.

« Les vestiges du jour » s’inscrit déjà comme un classique de la littérature anglaise. Une  analyse toute en finesse de la société britannique et ses moeurs, une étude subtile de l’abnégation, le tout servit par un style d’une d’une rare pureté.

The Remains of the Day
Trad. de l’anglais par Sophie Mayoux
Parution le 25 mars 2010 (Folio)
325 pages

Retrouvez ce roman sur le site de l’éditeur Gallimard

DES LIVRES QUI POURRAIENT VOUS PLAIRe...

L’ami retrouvé | Fred Uhlman

Dans un style sobre, servit par une plume pudique, jamais larmoyante, « L’ami retrouvé », à la fois touchant et émouvant, réveille chez le lecteur l’intemporalité de l’horreur… Avec en...

Lire

Fantômes | Christian Kiefer

Lorsque le jeune Ray Takahashi rentre de la guerre, plein d’espoir en l’avenir, il ne retrouve rien dans sa Californie natale de ce qu’il y avait laissé en s’engageant. Christian...

Lire

Le cœur qui tourne | Donal Ryan

Premier roman: totale réussite!! Vingt-et-un personnages se succèdent pour conter un drame. Vingt-et-une personnes qui détiennent une partie de l'histoire et dont Donal Ryan explore en quelques lignes ou quelques...

Lire

A livre ouvert | William Boyd

Une fresque gigantesque, passionnante, qui capte dès les premières lignes. Quelque 500 pages foisonnantes où se bousculent les adjectifs: génial, jouissif!

Lire

Ce qu’est l’homme | David Szalay

Une exploration du désir masculin, un portrait des hommes d'aujourd'hui face aux changements et à leurs échecs, David Szalay se révèle un véritable virtuose.

Lire

L’infinie patience des oiseaux | David Malouf

Grâce à son écriture précise, sensible, et à travers ses descriptions colorées, follement poétiques, on suit avec bonheur David Malouf dans les grandes étendues australiennes. Et lorsque l’auteur nous embarque...

Lire