L’arbre ou la maison Azouz Begag

Par Dominique de Poucques - 30 décembre 2021

Roman autobiographique, « L’arbre ou la maison » aborde l’errance identitaire vécue par les Algériens nés en France. Considérés partout comme des étrangers, ces « bi » ne se fondent dans aucun ensemble. Lorsqu’Azouz Begag et son frère retournent en Algérie revoir la maison familiale qu’ils n’ont connue que comme le lieu de vacances de leur enfance, ils ne reconnaissent rien de ce pays secoué par la révolution démocratique. Le peuplier planté autrefois par leur père et dont les racines envahissantes endommagent les fondations de la maison est une parfaite analogie de ce que les deux hommes ressentent et vivent en permanence : une guerre intérieure, celles de leurs racines entremêlées. Dès son arrivée sur le territoire, l’auteur est envahi de souvenirs, comme celui de sa rencontre avec ce pays dont on lui a dit qu’il était aussi le sien : « Je pose le premier pas à terre ; sur ma terre, je frétille comme un astronaute américain qui touche la Lune de sa babouche pour la première fois. Fou de joie, je demande à ma mère si c’est bien notre pays, elle dit oui, avec un sourire qui fait le tour de son visage. » Le romancier définit ce livre comme « d’humour et d’amour » : l’humour provient du recul dont il est capable dans le regard attendri qu’il porte sur sa famille et son pays d’origine. L’amour prend toute la place dans le très bel hommage qu’il rend à ses parents au fil des pages : « C’est là qu’ils se sont rencontrés, près de ce bourg de grande humilité où, dans les rues et aux terrasses des cafés, sur les bancs publics et sous les oliviers, mon papa va revoir des vieux qu’il connaît depuis toujours, et où je suis fier d’être son fils, de venir de lui, parce qu’en France il n’est personne, juste un numéro de Sécurité sociale et une carte de travail. Mais ici, chez lui, il est quelqu’un, avec une histoire, une terre et des amis. » Azouz Begag est chercheur, politicien et écrivain prolifique. Il est le lauréat du Prix Albert Bichot avec ce dernier roman plaisant, touchant, paru chez Julliard.

Parution le 19 août 2021
304 pages

Retrouvez ce roman chez l’éditeur Julliard sur le site Lisez! des maisons d’édition du groupe Editis 

DES LIVRES QUI POURRAIENT VOUS PLAIRe...

Les caprices d’un astre | Antoine Laurain

C’est l’histoire d’une double quête: celle d’un astronome mandaté par Louis XV pour observer une éclipse solaire, et deux siècles et demi plus tard, par l’intermédiaire d’un télescope oublié dans...

Lire

Louis veut partir | David Fortems

Belle réussite que ce premier roman, qui explore la relation entre un père et son fils. Après la disparition tragique de Louis, Pascal part à la rencontre de ceux qui...

Lire

Miroir de nos peines | Pierre Lemaître

Pierre Lemaître clôture ici sa trilogie logée au cœur du 20ème siècle, une fresque marquée par la montée et l’ancrage des totalitarismes en Europe. Et de regretter qu’il n’ait pas...

Lire

Tous tes mots dans ma tête | Églantine Éméyé

Églantine Éméyé livre avec sincérité et délicatesse cette histoire mi-fable, mi-roman, calquée sur sa double expérience de mère et de membre de famille d’accueil. Pour témoigner, pour expliquer, pour changer...

Lire

Les veilleurs de Sangomar | Fatou Diome

La jeune Coumba vient de perdre son mari Bouba dans un naufrage au large de Dakar. La nuit, elle parle aux âmes des victimes de l’accident. Celles-ci s’adressent à elle...

Lire

Le pays des autres | Leïla Slimani

De sa plume impeccable, Leïla Slimani nous passionne pour son roman et ses personnages, grâce à leur sincérité. Il n’y a pas de coups bas, pas de mensonges ; chacun apporte...

Lire