L’arbre ou la maison Azouz Begag

Par Dominique de Poucques - 30 décembre 2021

Roman autobiographique, « L’arbre ou la maison » aborde l’errance identitaire vécue par les Algériens nés en France. Considérés partout comme des étrangers, ces « bi » ne se fondent dans aucun ensemble. Lorsqu’Azouz Begag et son frère retournent en Algérie revoir la maison familiale qu’ils n’ont connue que comme le lieu de vacances de leur enfance, ils ne reconnaissent rien de ce pays secoué par la révolution démocratique. Le peuplier planté autrefois par leur père et dont les racines envahissantes endommagent les fondations de la maison est une parfaite analogie de ce que les deux hommes ressentent et vivent en permanence : une guerre intérieure, celles de leurs racines entremêlées. Dès son arrivée sur le territoire, l’auteur est envahi de souvenirs, comme celui de sa rencontre avec ce pays dont on lui a dit qu’il était aussi le sien : « Je pose le premier pas à terre ; sur ma terre, je frétille comme un astronaute américain qui touche la Lune de sa babouche pour la première fois. Fou de joie, je demande à ma mère si c’est bien notre pays, elle dit oui, avec un sourire qui fait le tour de son visage. » Le romancier définit ce livre comme « d’humour et d’amour » : l’humour provient du recul dont il est capable dans le regard attendri qu’il porte sur sa famille et son pays d’origine. L’amour prend toute la place dans le très bel hommage qu’il rend à ses parents au fil des pages : « C’est là qu’ils se sont rencontrés, près de ce bourg de grande humilité où, dans les rues et aux terrasses des cafés, sur les bancs publics et sous les oliviers, mon papa va revoir des vieux qu’il connaît depuis toujours, et où je suis fier d’être son fils, de venir de lui, parce qu’en France il n’est personne, juste un numéro de Sécurité sociale et une carte de travail. Mais ici, chez lui, il est quelqu’un, avec une histoire, une terre et des amis. » Azouz Begag est chercheur, politicien et écrivain prolifique. Il est le lauréat du Prix Albert Bichot avec ce dernier roman plaisant, touchant, paru chez Julliard.

Parution le 19 août 2021
304 pages

Retrouvez ce roman chez l’éditeur Julliard sur le site Lisez! des maisons d’édition du groupe Editis 

DES LIVRES QUI POURRAIENT VOUS PLAIRe...

14 | Jean Echenoz

Après sa fabuleuse trilogie de romans biographiques (Ravel, Zatopek et Tesla), Jean Echenoz revient pour notre plus grande délectation avec un roman époustouflant! 14 Livre en toile de fond la...

Lire

Les jours brûlants | Laurence Peyrin

Page après page, tout dans ce roman respire l’Amérique : les innombrables références à la vie américaine – lieux, prénoms, enseignes commerciales, cocktails, ambiances – mais aussi l’écriture même. La romancière...

Lire

Bleu nuit | Dima Abdallah

C’est la dérive d’un homme aux prises avec ses démons et ses fantômes, reclus dans un univers aseptisé, en proie à ses angoisses. Lorsqu'il apprend la disparition de celle qu’il...

Lire

Les chemins du sacré | Frédéric Lenoir

Frédéric Lenoir, philosophe, sociologue, écrivain, publie en cette fin d’année un superbe ouvrage reprenant les photos et le récit de son voyage autour du monde. Le livre est constitué de...

Lire

Sa dernière chance | Armel Job

Le romancier s’amuse à faire pencher le lecteur d’un côté et de l’autre d’une balance invisible, entre âmes vertueuses et corrompues, entre tolérable et inacceptable. Il sonde l’être humain qui...

Lire